• Accueil
  • Histoire
  • Volkswagen Coccinelle : cette voiture qui a fait l’Histoire
| Histoire
Partager sur :

Volkswagen Coccinelle : cette voiture qui a fait l’Histoire

Première automobile construite par Volkswagen, la Type 1 plus connue sous le nom de Coccinelle a été conçue sur demande d’Adolf Hitler. La « voiture du peuple » a survécu à cet héritage néfaste pour devenir l’un des symboles de l’émancipation et une sorte de catalyseur de la démocratie. Retour sur l’Histoire mouvementée de la « Cox ».

Des débuts difficiles

Tout commence au début des années 1930 lorsque le rêve d’un homme, Ferdinand Porsche, se matérialise autour d’une « voiture pour tous ». Avec son idée en tête, l’ingénieur autrichien présente son projet à différents constructeurs allemands mais c’est bel et bien l’URSS, qui lui propose la direction de l’industrie automobile soviétique en 1932. Ferdinand Porsche refuse. 2 ans plus tard, Adolf Hitler ordonne à l’Association des constructeurs allemands de contacter l’ingénieur pour concevoir une voiture bon marché. La Coccinelle était née. Hitler présente la voiture en 1938 et l’a baptisé « Kraft Durch Freude » (KDF), la « force dans la joie » en français. Son prix de vente, relativement bas pour l’époque, séduit près de 350 000 Allemands en moins d’un an qui passèrent commande. Jamais ils ne verront la couleur de leur « Cox », l’argent aura servi à alimenter l’effort de guerre et la production de la voiture du peuple s’arrête avant même d’avoir réellement commencé. Nous sommes alors en 1939.

Le symbole de la reprise

Durant la guerre, l’usine de production des Cox, située à Wolfsburg, est réquisitionnée pour fabriquer de l’armement et des véhicules militaires. Ce n’est qu’après l’introduction du « Deutsche Mark » en 1948 que la production de la légendaire Coccinelle a pu tourner à plein régime. Et ce, grâce à un Britannique ! Yvan Hirst, un militaire de l’outre-manche, est chargé de se rendre à Wolfsburg pour constater les dégâts causés par de nombreux bombardements. Sous les décombres, il découvrit une épave de Coccinelle et tombe sous le charme. Il fit relancer l’activité initiale de l’usine et dès 1949, les premiers Allemands à avoir commandé leurs voitures sont enfin servis ! A la fin de la même année, la Coccinelle débarquait sur le sol américain et commençait sa conquête. En 1955, la production des Cox atteignait le palier symbolique du million d’exemplaires construis. En 1973, la célèbre VW devient la voiture la plus produite de l’Histoire de l’automobile, devant la Ford T.

Une fin précipitée

Aussi soudain que fut son succès, sa fin ne l’est pas moins. C’est d’ailleurs Volkswagen qui l’a en grande partie entraînée avec l’introduction d’un nouveau modèle : la Golf. Cette Golf délaissait le fameux moteur boxer avec refroidissement par air au profit d’un quatre cylindres positionné à l’avant et refroidi par eau. Une innovation gagnante qui conféra à la voiture un succès retentissant, reléguant la Cox dans les vestiges du passé. La boucle est bouclée. En 1978, la dernière Coccinelle produite sur le sol allemand sort de l’usine. Pourtant, jusqu’en 2003, ce modèle continua d’être fabriqué à Puebla, au Mexique, pour faire grossir le nombre total d’exemplaires à 21.529.464 !

Commentaire (1)

  1. Meg Williar

    Très bon écrit. j’apprécie beaucoup votre blog et vous lire. Merci pour ces moments de partage.

    http://www.lesplusbellesvoitures.com

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formules Classic ExpertGalerie de photosNos experts automobiles passionnésEspace professionnel