• Accueil
  • Blog
  • L’interview d’Alain Guillaume du salon Epoqu’auto
| Portraits
Partager sur :

L’interview d’Alain Guillaume du salon Epoqu’auto

Le week-end dernier, le salon Epoqu’Auto devait se tenir pour sa 42ème édition et rassembler tous les passionnés de véhicules de collection, mais en raison de la crise sanitaire que nous traversons celui-ci a été annulé. Notre partenaire Igor Bietry a réalisé une interview d’Alain Guillaume, en charge de l’organisation du salon au sein du […]

Le week-end dernier, le salon Epoqu’Auto devait se tenir pour sa 42ème édition et rassembler tous les passionnés de véhicules de collection, mais en raison de la crise sanitaire que nous traversons celui-ci a été annulé. Notre partenaire Igor Bietry a réalisé une interview d’Alain Guillaume, en charge de l’organisation du salon au sein du club des 3A pour compenser cette absence.

Alain Guillaume et Epoqu’Auto : une belle histoire

Alain Guillaume retrace avec nous son parcours au sein de cette belle aventure. En 2007, il accepte de prendre la Présidence du club, et à cette époque, le président était également l’organisateur du salon. Au bout de 3 ans à ce poste, un changement de président est exigé, mais il continua de s’occuper du salon automobile car celui-ci était en plein essor. Le salon auto pouvait accueillir jusqu’à 20 000 visiteurs dans ses 20 000m2, et aujourd’hui grâce à Claude Passlot, successeur d’Alain Guillaume, qui a repris la présidence de la FFVE, le salon s’élève à 70 000m2 soit 70 000 visiteurs.

L’histoire du salon automobile

Epoqu’Auto appartient à l’origine au club des amateurs d’automobiles anciennes, numéro 2 à la FFVE, créé en 1956 par Henri Malartre. Au départ, ce salon de voitures de collection était une course organisée par un club puis est progressivement devenu un salon automobile, qui par la suite est devenu international, et qui aujourd’hui, est le numéro 2 en France derrière Rétro mobile avec néanmoins une définition assez différente. Epoqu’Auto a progressé de façon assez considérable et est aujourd’hui considéré comme le numéro 1bis car il est devenu exponentiel. Ce salon de véhicules de collection a grandi, mais a réussi à garder l’âme de cette sympathique manifestation, et beaucoup de personnes y participent pour être au cœur de cette ambiance. Cette singularité tient au fait que le club est propriétaire du salon. Ce sont les membres du club et uniquement eux qui organisent ce salon. Aujourd’hui le gardiennage, le nettoyage et la restauration sont sous-traités mais cela reste le travail d’amis au sein d’un club qui se mobilisent.

Lors de la journée d’ouverture, il devait y avoir 200 membres du club, travaillant efficacement sur le salon et c’est cela qui donne cette touche si particulière, ce caractère, où l’implication des personnes n’est pas seulement professionnelle mais surtout affective. En effet ils sont tous collectionneurs, passionnés par les automobiles et cela se ressent automatiquement contrairement à un salon qui serait organisé par une structure avec des salariés qui viendraient de différents horizons et qui ne seraient pas forcément collectionneurs de voitures.

Une année 2021 riche en promesses

Pour ne pas décevoir les clubs qui ont donné leur confiance pour créer les plateaux de 2020, le salon Epoqu’Auto a décidé de conserver ces mêmes plateaux pour le deuxième week-end de novembre 2021. Des marques prestigieuses comme Simca, Bentley et bien d’autres seront présentes. Le travail et l’organisation ont déjà commencé et on compte sur le club Le Tricyclecariste qui font le troisième plateau. Ils sont passionnés par ce qu’ils font, ils ont des idées et cela promet d’être quelque chose d’extraordinaire. Sans oublier tous les professionnels, tous les marchands, tous les clubs et évidemment Classic Expert !

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formules Classic ExpertGalerie de photosNos experts automobiles passionnésEspace professionnel