• Accueil
  • Blog
  • Honneur aux femmes de l’automobile
| Histoire
Partager sur :

Honneur aux femmes de l’automobile

Le 8 mars, c’est la Journée internationale des droits des femmes : l’occasion pour nous de saluer le travail, l’action et l’engagement des femmes dans le secteur automobile.
Dorothy Levitt

En cette journée du 8 mars, les femmes sont mises à l’honneur partout en France ! L’occasion pour nous de saluer le travail, l’action et l’engagement des femmes dans le secteur automobile. Pourtant, de nombreuses femmes ont permis de faire évoluer ce secteur et toutes participent à ce que l’avenir automobile se conjugue au féminin.
A ce titre, nous avons décidé de faire une rétrospective des femmes qui ont marqué l’Histoire de l’automobile et de tuer certains clichés tenaces.

Les femmes dans l’Histoire de l’automobile

C’est à partir des années 60 que les femmes sont parvenues à s’approprier l’automobile qui est au départ, considéré comme un objet d’homme. Mais à la différence de la gente masculine, la voiture a constitué pour les femmes un symbole de liberté et non de pouvoir. Les voitures ont participé à l’émancipation de la femme en leur permettant de prendre leur indépendance. Même s’il aura fallu du temps pour qu’elles aient accès à la place du conducteur plutôt que celle de passagère, certaines ont été de vraies précurseurs. Dès le 19e siècle, des femmes ont marqué l’Histoire de l’automobile, en voici quelques exemples :

Bertha Benz, pionnière de l’automobile

En 1888, elle est la première personne à conduire une automobile brevetée sur une longue distance prouvant ainsi l’efficacité de l’invention conçue par son mari Carl Benz. Inventrice, entrepreneuse, Bertha a également créé les plaquettes de freins.

Bertha Benz

Sophie Opel, 1ère femme à la tête d’une entreprise de construction automobile

A la mort de son mari Adam Opel, fondateur de la marque, Sophie prend les rênes de l’entreprise qu’elle dirigera d’une main de maître pendant 18 ans de 1895 à 1913.

Sophie Opel

Anne d’Uzès, automobiliste et féministe

Grande militante pour les droits des femmes, la Duchesse d’Uzès est la 1ère femme à obtenir son permis de conduire en 1898 qui venait d’être instauré à l’époque.  Elle est également la 1ère à transgresser une limite de vitesse et à en payer la contravention. De plus, Anne d’Uzès est à l’origine de la création de l’Automobile-club féminin en 1926 qu’elle présidera jusqu’à sa mort en 1933.

Anne d'uzès

Camille du Gast, la 1ère femme pilote de course automobile

En 1901, elle est la première femme française à participer à la course Paris-Berlin. Au volant de sa Panhard-Levassor 20CV, elle termine 33ème. Contactée par la marque Benz pour courir sous ses couleurs pour la Coupe automobile Gordon Bennett en 1904, Camille du Gast se voit interdire l’accès par le gouvernement français sous prétexte qu’elle était une femme. Après la 1ère guerre mondiale, elle devient la vice-présidente de la Ligue française du droit des femmes et restera à jamais comme la seule femme de l’époque licenciée à l’Automobile Club de France.

Camille du Gast

Dorothy Levitt, la femme la plus rapide du monde

En 1906, l’Anglaise établit un nouveau record de vitesse à bord d’un Napier 6 cylindres. Elle atteint la vitesse de 146,25 km/h. Véritable icône du féminisme, elle est également la 1ère à remporter une course automobile aux Southport Speed Trial de Blackpool.

Dorothy Levitt

De tous temps, les femmes ont insufflé un dynamisme et une force admirable pour s’imposer dans un monde conçu par des hommes, pour des hommes. Le chemin vers la parité est encore long et aucun des acquis ne l’est vraiment, alors en cette journée, célébrons ces victoires qui rappellent au monde que les femmes, plus que jamais, incarnent l’avenir.

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formules Classic ExpertGalerie de photosNos experts automobiles passionnésEspace professionnel